18 avenue Frédéric Mistral

34000 Montpellier

Tel: 07 82 03 82 75

Nous contacter par E-Mail

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

HUIS CLOS

On meurt toujours trop tôt – ou trop tard.

Et cependant la vie est là, terminée; le trait est tiré, il faut faire la somme.

Tu n’es rien d’autre que ta vie.

De Jean-Paul Sartre

Mise en scène : Maryan Liver

 

Avec : Joël Abadie, Anaïs Khaizourane, Marick Revollon

Création lumières et son : Benjamin Civil

Durée : 1h30

Tout public, à partir de 12 ans 

Inès désire Estelle, qui est attirée par Garcin, lequel voudrait surtout qu’on lui fiche la paix !

Ce pourrait être le point de départ d’une truculente comédie romantique...

Seulement voilà : Inès, Estelle et Garcin n’ont rien de romantique, la scène se passe en enfer... et « l’enfer, c’est les Autres. »


 

Ne nous y trompons pas : cette représentation parodique de l’enfer, où toute forme d’amour est impossible, nous engage à nous ouvrir librement aux autres pour mieux nous retrouver.

Maryan Liver,

Metteure en scène

De cours en stages elle étudie auprès, entre autres, de Raymond Acquaviva, Bruno Putzulu, Anne Bourgeois, Didier Long ou Frédérique Farina. En Thaïlande elle étudie avec le maître Suchart Subsin.

Sous la direction de R. Acquaviva elle commence comme chanteuse dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière puis comme comédienne dans Le Songe d’une Nuit d’Eté de William Shakespeare.

Comédienne dans de nombreux spectacles, elle commence la mise en scène en 2010 en signant notamment Le Colonel-Oiseau de Hristo Boytchev. Deux de ses mises en scène présentées par la Compagnie des 2 Lunes sont actuellement à l’affiche : Ruy Blas de Victor Hugo et Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

Joël Abadie,

Garcin

Après des études de droit et de sciences politiques, Joël Abadie suit une formation de comédien au conservatoire d’Orléans puis au Studio Jack Garfein qui va l'amener à jouer des personnages tant classiques (Marc-Antoine dans le «Jules César» de William Shakespeare, Hippolyte dans le « Phèdre » de Jean Racine, Ruy Blas de Victor Hugo dirigé par Maryan Liver ou Dom Juan dans la pièce de Molière mise en scène par Dominique Ferrier) que modernes (Garçin dans « Huis clos » de Jean-Paul Sartre ou Jean dans « Mademoiselle Julie » d’August Strindberg dirigé par Jack Garfein).

Passionné d’histoire politique, il incarne Werner von Ebrennac dans «Le Silence de la mer» de Vercors, mis en scène par Serge Dekramer puis par Gilbert Ponté et tient le rôle de Raphaël dans « Oui » de Gabriel Arout, mis en scène par Kader Roubahie.

On lui découvre enfin une veine comique avec des rôles comme celui de Fred dans "Ta Gueule Je t’aime » de Thierry Samitier.

Anaïs Khaizourane

Estelle

Comédienne, violoncelliste et chorégraphe-interprète, Anaïs Khaizourane place la création au coeurde sa démarche artistique tant dans sa recherche dramaturgique, chorégraphique que musicale. A l’instar de Louis Jouvet, elle a embrassé la carrière de pharmacienne avant de vivre professionnellement de sa passion.

Diplômée du conservatoire national de Dijon en violoncelle et en danse contemporaine, elle n’érige pas de frontière entre les arts. Elle développe ainsi un univers qui lui est propre au sein de la compagnie de théâtre Anaïs K. qu'elle a créée et dont elle est directrice artistique.

Avec Folles Alliées, pièce qu’elle a écrite, mise en scène et dans laquelle elle joue, elle explore la bipolarité ; création théâtrale qui allie, à une démarche scientifique, une esthétique musicale et chorégraphique. Anaïs joue dans des registres différents allant du théâtre classique de Molière à des comédies contemporaines telles  "Même ADN?"  qu'elle a co-écrite avec Alain Azéma. Elle est révélée en tant que violoncelliste soliste, auprès de la bande des enfoirés, à l’Aréna de Montpellier pour les restos du coeur en 2015.

Chorégraphe-interprète, sa démarche repose sur l’exploration de nos émotions profondes.

Son spectacle  "Bérengère" sélectionné et présenté au festival in vitro de Montpellier 2012 - en collaboration avec la violoncelliste Camille Rosselleen est le reflet.

Dans la création 2017 du chorégraphe contemporain Roméo Bron Bi "8 minutes de balançoire", elle danse et joue au violoncelle en invitant le spectateur à s’interroger sur la vérité et la réalité.

Marick Revollon

Inès

Après une maîtrise d’Arts du spectacle théâtre à l’Université de Montpellier, elle continue sa formation au conservatoire de théâtre de Montpellier et à la compagnie Maritime.

Encore a ce jour, elle ne cesse d’enrichir sa formation par des stages en commedia dell Arte avec Luca Francesci, en clown avec Laurence Vigné, Laura Hertsou encore Christophe Martin, en théâtre avec Damiane Goudet, marionnette avec Paulo Duarte, cinéma avec Jeanne Biras, Stéphane Vuilletet Jacques Gamblin…

Depuis ses 20 ans elle ne quitte plus les planches. 

Improvisatrice de choc lors de battles et joutes verbales, elle ne perd pas pour autant sa douceur et sa féerie dans les contes pour enfant, revisités et décalés par la compagnie BAO. Compagnie qu’elle fonde d’ailleurs en 2006 avec un collectif d’amoureux de l’enjeu et du jeu comme elle.

Maisvous pouvez la voir aussi dans des comédies comme : "Le petit oiseau va sortir" mis en scène par Bernard Scho,"Venise sous la neige" par M. Chaouat, "Ta gueule je t’aime"  par Suzanne Legrand, entre autres… 

Aimant toujours autant mélanger les genres, elle reste impliquée dans le théâtre contemporain avec "Frontière Nord" mis en scène par C.Atlan… 

Une interprète aux multiples facettes, qui aime les planches autant que son public.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon